Les 4 séries du mois

 
Artboard Copy 72.png
 

Il Miracolo - Arte - 2018

 
 
 

Il Miracolo ! Avec l’accent bien sûr ! Je ne sais pas toi mais moi le titre suffit à m’intriguer. Ses sonorités italiennes et puis une traduction qui signifie “Un miracle”, ça laisse songeur tout de même. Pas de déception possible, Arte réussit le pari de proposer une série disponible gratuitement en replay et d’une qualité remarquable ! Le pitch pourrait en éloigner plus d’un mais ce serait une erreur. Tentons alors de te convaincre : l’histoire commence par un groupe de policiers qui retrouve un chef de mafia, prostré et baignant dans du sang. En cherchant l’origine, ils s'aperçoivent que c’est une statuette de Madone qui, aussi miraculeusement que cela puisse paraître, pleure des larmes de sang, 9 litres par heure. Le créateur Niccolò Ammaniti (interviewé par Sonia Devillers), célèbre écrivain italien, est un petit nouveau en la matière. Il nous séduit par son histoire originale, imaginative et ésotérique, par sa très riche galerie de personnages et par sa dimension envoûtante rythmée par une BO très bien pensée. Finalement le véritable miracle, c’est cette série !

 
 
 
Artboard Copy 70.png
 

Escape at Dannemora - Showtime - 2018

 
 
 

Rien de mieux qu’une bonne série pour affronter les longues soirées du mois de janvier ! Tiens-toi prêt, on a la série qui a marqué notre fin d’année 2018 et que tu vas très probablement binge-watcher sur Canal + : Escape à Dannemora. Rien que pour son casting accrocheur, on ne peut pas la laisser de côté : Paul Dano (qu’on a vu entre autres dans Little Miss Sunshine ou encore There Will Be Blood), Benicio Del Toro (Sicario, Traffic…) et l’étonnante Patricia Arquette, presque impossible à reconnaître tant elle a été transformée pour ce rôle. N’oublions pas de souligner que Ben Stiller est aux commandes pour cette série en 8 épisodes qui raconte la véritable histoire de l’évasion de deux détenus de la célèbre prison de Dannemora. Les personnages sont sensationnels et la réalisation impeccable avec un plan séquence éblouissant.

 
 
Artboard Copy 71.png
 

Fleabag - BBC Three - 2016

 
 
 

Fleabag, c’est probablement la série la plus réconfortante de l’année 2018. Enfin il ne faut pas se méprendre, l’histoire a un fond dramatique. Mais ce qu’on aime c’est qu’on peut s’identifier au personnage principal, la jeune londonienne surnommée Fleabag, ou du moins comparer notre situation à la sienne et se dire qu’on peut difficilement tomber plus bas... Et c’est en ça que cette série est hilarante. Tu risques d’adorer ses mimiques et être embarrassé(e) pour elle face à toutes les galères qu’elle rencontre et les boulettes qu’elle fait. Sa vie sexuelle (bien que libérée) reste désastreuse, ses relations familiales super bancales et ne parlons pas de sa vie professionnelle... On a eu un énorme coup de cœur pour l’actrice qui fait parler son personnage face caméra, avec des interventions à se tordre de rire. La série est d’ailleurs censée être adaptée en France et Fleabag interprétée par Camille Cottin, ça promet !

 
 
Artboard Copy 73.png
 

Patrick Melrose - Showtime - 2018

 
 
 

On commettrait une erreur en résumant cette série uniquement par son premier épisode. En effet, si l’histoire commence en montrant Patrick Melrose complètement drogué à l’héroïne et venant d’apprendre le décès de son père, les autres épisodes n’ont pas tout à fait la même tonalité. Les couleurs changent, la vie de Patrick aussi. Chaque épisode raconte une partie différente de son existence, affectée par les traumatismes subis durant son enfance. Cette mini-série en 5 épisodes est une adaptation des romans semi-autobiographiques à grand succès d'Edward St. Aubyn par David Nicholls. Benedict Cumberbatch rêvait d’interpréter le personnage de Patrick Melrose et ce désir était réciproque pour Nicholls qui avait immédiatement pensé à lui. On te recommande donc de découvrir sans attendre cette formidable série qui dénonce l’hypocrisie de la classe supérieure britannique.