Les 4 livres du mois

 
Artboard Copy 195.png
 

Né d'aucune femme - Franck Bouysse - 2019

 
livre-Ne-daucune-femme-Franck-Bouysse-culturclub.jpg
 
 

Le choix d’un livre se tient parfois à seulement quelques détails, une couverture, un titre, un résumé. Pour celui-ci, ce ne sont pas ces caractéristiques qui sont les plus prometteuses. Pourtant, il faut nous faire confiance, cette histoire est extraordinaire.
Le pitch : comme pour se décharger d’un secret trop lourd à porter, une femme confie à un curé les cahiers intimes d’une certaine Rose, dans lesquels elle raconte sa terrible vie (on préfère ne pas t’en dire plus).
Alors certes cette histoire est très dure voire même violente, mais elle est surtout  profondément mystérieuse et émouvante. Lorsqu’on commence sa lecture, on ne peut plus s’arrêter ! C’est avec une grande subtilité et beaucoup d’intelligence dans son écriture que Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre ce roman bouleversant.

 
 
 
 
Artboard Copy 74.png
 

La Fin de la Solitude - Benedict Wells - 2018

 
Livre-La-fin-de-la-solitude-Benedict-Wells-Culturclub.jpg
 
 

La Fin de la Solitude est un livre qui marque autant au début de son histoire qu’à sa fin. C’est aussi un livre qui nous rend vivant grâce à la multitude de sentiments qu’on éprouve à sa lecture. C’est comme des montagnes russes, on est baladé par le narrateur dans les différentes étapes de sa vie, démarrant par un événement tragique, la mort de ses parents dans un accident de voiture. Jules n’a alors que 7 ans, il est le dernier de la fratrie et se retrouve avec son frère Marty et sa soeur Liz dans un internat. Il grandit envahit par des souvenirs amers des derniers instants avec ses parents et surtout de cette lettre troublante qu’il a découverte. L’écrivain allemand, Benedict Wells maîtrise à merveille l’art de terminer ses chapitres par des cliffhangers, donnant à chaque fois un peu plus à son lecteur l'irrépressible envie de tourner les pages. On se sent happé tout au long de cette histoire touchante au point parfois de pleurer à chaudes larmes. Découvre l’interview très intéressante de ce jeune écrivain prodige de seulement 34 ans.

 
 
 
 
 
 
 
 
Artboard Copy 75.png
 

Babylone Express - Mathilde-Marie de Malfilâtre - 2018

 
Livre-Babylone-Express-Mathile-Marie-Malfilâtre-Culturclub.jpg
 
 

Ce livre ne plaira pas à tout le monde ! Pour le lire, il faut ne pas être réticent au langage cru, au rythme effréné, aux histoires de sexe et de drogues. A moins d’être quand même un peu curieux(se)... Car cette histoire, ce n’est pas n’importe laquelle, c’est celle de Luna, une sorte de “Moi Christiane F” des temps modernes, même si on reste un peu loin de la comparaison. Lieutenante de gendarmerie elle organise avec audace un trafic d'ecstasy, vend la meilleure herbe de tous les temps et s’essaye aux partouzes du Berghain à Berlin. Si on a le sentiment de le lire en apnée, la bouffée d’air reste grandiose une fois qu’on le referme. Voilà un livre qui procure plaisir, excitation et stupéfaction. C’est une expérience littéraire des plus surprenantes !

 
 
 
 
Artboard Copy 76.png
 

Un long week-end - Joyce Maynard - 2011

 
Livre-Un-Long-week-end-Joyce-Maynard-culturclub.jpg
 
 

Joyce Maynard nous raconte à travers une courte histoire ce qu’il s’est passé dans la vie d’Henri, juste le temps d’un long week-end. Il a 13 ansvit seul avec sa mère Adèle, presque reclus dans leur maison, alors que son père s’est remarié il y a plusieurs années. Mais un événement va venir perturber leur quotidien morose et routinier : la rencontre de Frank, un évadé de prison, condamné pour meurtre, qui va leur demander de l’aide pour se cacher. Au fil des pages on en apprend un peu plus sur la vie difficile d’Adèle, sur les inquiétudes d’Henri face à cette nouvelle rencontre avec Frank et puis les raisons qui ont fait que Frank en est arrivé là. Tout est raconté à travers les yeux de cet adolescent qui comprend difficilement comment sa mère peut s'éprendre à nouveau pour un homme. Cette histoire est enivrantedouce et fragile comme ses personnages. Pour une lecture complète, le Club te conseille également de lire l'extraordinaire histoire autobiographique de l’écrivaine, Joyce Maynard qui permet de comprendre le choix des sujets abordés dans Long week-end.