La sélection du jeudi 9 mai

 
Artboard Copy 158.png
 
 
les-enfants-de-la-mer-Ayumu-Watanabe-cultur-club.jpg
 
 

RÉSISTANCE : la troisième saison de The Handmaid’s tale, c’est pour bientôt ! En attendant sa sortie prévue pour le mois prochain, voici la bande-annonce qui promet une grande révolution.

C’EST LA FÊTE : à partir de jeudi prochain, Resident Advisor, le média anglophone dédié à la musique électronique débarque à Paris pour organiser 3 jours d’événements “Community Connection”. Le Trax Magazine dévoile le programme

MERVEILLE : avis aux amateurs de films d’animations japonais, le manga Les Enfants de la mer de Daisuke Igarashi est adapté au cinéma. En attendant sa sortie au cinéma le 10 juillet prochain, on découvre la sublime bande-annonce signée par Joe Hisaishi, grand compositeur ayant notamment travaillé avec Hayao Miyazaki. En parlant de lui, une projection de son film Le Voyage de Chihiro est organisé par le Mk2 Gambetta dimanche 19 mai. 

SEXYYY : le Hasard Ludique organise ce week-end la deuxième édition de son marché de l’illustration impertinente, de quoi découvrir 30 artistes muy caliente, pour réchauffer tes tristes journées de mai.

 
 
bon pan.png
 

La croisière de Grand Blanc - Safari Boat

2 Quai Saint-Bernard, 75005 Paris

 
event-grand-blanc-culturclub.jpg
 
 

La troisième édition de Safari Boat est de retour, l’occasion idéale de retrouver ces croisières animales et musicales. 

LE PITCH : tous les mercredis de l’été, du 22 mai au 25 septembre Bonjour/Bonsoir et À Nous Paris organisent des croisières en plein air sur la Seine, avec un apéro pour commencer, suivi d’un concert. 

LE PLUS : bien que la plupart des places soient parties comme des petits pains, quelques croisières n’affichent pas encore complet et c’est notamment le cas de la croisière Grand Blanc. Le premier album de ce groupe aux influences punk et new wave est sorti en septembre dernier et à cette occasion nous avions découvert leur nouveau titre Belleville lors d’un concert au Badaboum qui nous avait fait très forte impression. On te conseille de regarder le clip qui t'emmène faire du skate en plein cœur du 20e. Leur concert sur le safari boat s’annonce mémorable. 

 
 
expo.png
 

Dans ma peau - Musée de l’Homme - Jusqu’au 3 juin 2019

17 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75116 Paris

 
expo-dans-ma-peau-musee-de-lhomme-culturclub.jpg
 
 

Qu’on se sente ou non bien dans sa peau, cet organe, le plus grand du corps humain, est indispensable à notre survie. Le musée de l’homme y consacre en ce moment une exposition pour en dévoiler tous les mystères. 

LE PITCH : c’est une expérience immersive que nous propose le musée de l’Homme en nous faisant d’abord entrer dans de la peau pour nous expliquer comment elle se régénère. Au fil de la visite, on apprend tous ses pouvoirs mais aussi ses maladies, pour terminer sur un spectacle holographique passionnant qui nous explique les technologies d’avenir pour la recherche et la médecine (Bioimpression 3D, capteurs connectés…).

LE PLUS : le caractère ludique rend l’expo très plaisante, avec des petites expériences comme identifier la couleur de sa peau ou encore comprendre comment la peau réagit face au toucher. Ça sera également l’occasion d’aller voir les magnifiques photos de Sebastião Salgado exposées au premier étage et de visiter la courte exposition sur les piercings.

 
 
livre.png
 
 
livre-le-cheptel-celine-dejean-culturclub.jpg
 
 

Alerte : nous tenons le polar qui va t’obséder jusqu’au dénouement ! 

LE PITCH : différentes histoires s'entremêlent : nous avons d’abord le corps d’une jeune fille retrouvé en Lozère et l’ouverture d’une enquête par des policiers qui soupçonnent une chasse à l’homme. En parallèle on suit également l’histoire de Louis Barthes, notaire à la retraite qui apprend ne pas être le fils biologique de ses parents. Enfin on découvre Bruno, 13 ans, qui tombe dans un torrent en plein cœur des Pyrénées. Rattrapé par une branche, il parvient à s’extraire de l’eau et en tentant de retrouver son chemin il tombe sur une étrange maison.  

LE PLUS : comme n’importe quel polar, on est happé par l’histoire du début à la fin, mais celui-ci a le mérite d’avoir une intrigue originale, entrecoupée de faits historiques qui lui donnent toute son ampleur. Il a d’ailleurs reçu deux prix : celui de Meilleur polar francophone 2018 au festival de Cognac et le Prix de l’Embouchure au festival polars du sud.

 
 
 
 
musique.png
 

Altin Gün - Vay Dünya

 RAMÓ - À nouveau sauvages

 
Lisa Marguenot