La sélection du mercredi 10 avril

 
Artboard Copy 158.png
 
 
vip_wes_anderson_juman_malouf_cm_23102017_17.jpg
 
 

VOYAGE NORDIQUE. Le PØLAR Festival commence aujourd’hui et te donne rendez-vous dans douze lieux parisiens pour te faire découvrir la culture scandinave. Au programme : concerts, documentaires, dégustations et clubbing. 
VIVE LE VINYLE ! Cette semaine, c’est la consécration du vinyle avec le Disquaire Day qui aura lieu ce samedi et qui propose, en plus des concerts et des rencontres chez les disquaires, de nombreuses soirées. Mais on célèbre aussi le vinyle en regardant Vernon Subutex, la série adaptée des romans iconiques de Virginie Despentes, avec Romain Duris dans le rôle de Vernon, disquaire à la dérive. Voici la bande-annonce
ART ET CINÉMA. La rencontre entre ces deux disciplines peut parfois promettre de belles surprises. C’est le cas avec l’expo Quand Fellini rêvait de Picasso, en ce moment à la Cinémathèque où l’on peut découvrir le culte que le réalisateur italien vouait au peintre espagnol. Surprise également avec l’exposition organisée par Wes Anderson qui a compilé 400 œuvres aussi curieuses que prestigieuses. Il ne reste plus qu’à se planifier un petit week-end à Vienne ! 
MAÎTRE DU THRILLER. Après six ans d'absence, Brian De Palma fait son grand retour avec la sortie de la première bande-annonce de son film Domino. Le réalisateur de Scarface a bizarrement choisi comme acteur principal Nikolaj Coster-Waldau, alias Jaime Lannister dans Game of Thrones. By the way, J-5 avant la sortie du premier épisode !

 
 
bon pan.png
 

Antigalerie : ceci n'est pas une expo

44 Boulevard Richard Lenoir

 
event-antigalerie-culturclub.jpg
 
 

Antigalerie, voilà un nom accrocheur qui en dit long ! C’est le pari de deux amateurs d’art, frustrés par la réalité d’un marché trop élitiste, qui souhaitent casser les codes et rendre l’art accessible à tous. Ça tombe bien, c’est exactement ce qu’on défend au sein du Club. 
LE PITCH. Ce week-end, rendez-vous dans un espace de 1000m2 situé en plein cœur du 11ème arrondissement pour découvrir 30 artistes aux univers très différents. Certes, ils ne dédient pas leur vie à leur art mais sont passionnés et leur talent dépasse largement leur renommée. 
LE PLUS. Grâce à cet événement tu vas peut-être pouvoir enfin t’offrir une œuvre d’art sans t’endetter sur 25 ans. Les prix vont de 40 à 400 euros, l’entrée est sur prix libre et tu auras même l’occasion d’assister à des démonstrations et des concerts. Si tu veux te faire une idée des œuvres exposées, voici leur insta.

 
 
livre.png
 
 
livre-ne-daucune-femme-franck-bouysse-culturclub.jpg
 
 

Le choix d’un livre se tient parfois à seulement quelques détails, une couverture, un titre, un résumé. Pour celui-ci, ce ne sont pas ces caractéristiques qui sont les plus prometteuses. Pourtant, il faut nous faire confiance, cette histoire est extraordinaire.
LE PITCH. Comme pour se décharger d’un secret trop lourd à porter, une femme confie à un curé les cahiers intimes d’une certaine Rose, dans lesquels elle raconte sa terrible vie (on préfère ne pas t’en dire plus).
LE PLUS. Alors certes cette histoire est très dure voire même violente, mais elle est surtout  profondément mystérieuse et émouvante. Lorsqu’on commence sa lecture, on ne peut plus s’arrêter ! C’est avec une grande subtilité et beaucoup d’intelligence dans son écriture que Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre ce roman bouleversant.

 

Commande-le en ligne :

 
 
 
film.png
 

Looper - Rian Johnson - 2012

 
 
 

Envie d’un film de science-fiction ? Looper incarne ce genre par excellence ! Alors certes c’est complétement timbré, futuriste pour ne pas dire irréaliste mais c’est ça qu’on aime. 
LE PITCH. Lorsque la mafia, vivant dans le futur, souhaite se débarrasser de témoins gênants, elle les expédie dans le passé pour qu’ils se fassent éliminer par des tueurs à gage appelés “loopers”. Plutôt rémunérateur, ce job va toutefois devenir plus épineux pour Joe lorsqu’il se rend compte que l’homme du futur à abattre, n’est autre que lui... 
LE PLUS. On a aimé la confrontation du même personnage de Joe, joué par Joseph Gordon-Levitt dans sa version jeune et Bruce Willis trente ans plus tard, tous les deux divins. Entre suspense et originalité, le réalisateur et scénariste Rian Johnson, nous offre une intrigue complexe qui joue avec la temporalité et nous rappelle à quel point c’est bon un film de science-fiction !

 
 
musique.png
 

Hobby Club - For Maurice

Baboucan - Bonne nuit

 
Lisa Marguenot