Nuova Napoli de Nu Guinea : la bande-son de votre été !

 

Large moustache, chemisette à rayures et poils apparents, les jambes posées sur le tableau bord d’une Alfa Romeo 33 décapotable j'étire doucement mais franchement mon corps fatigué par les negronis de la veille. Dans mes oreilles, Nuova Napol, le nouvel album du
duo italien basé à Berlin Nu Guinea. Un bijou sucré, un rêve éveillé certes, mais surtout, un billet express pour le Naples des années 80.

Une époque où l’on pouvait porter des slips de bains et admirer Berlusconi sans avoir honte. Les années de plomb, qui rythmèrent tragiquement les actualités italiennes des deux dernières décennies étant derrière elle, la jeunesse italienne se trémoussait frénétiquement
au son de l’Italo Disco.

Deux ans après The Tony Allen Experiments, leur LP à la gloire du légendaire batteur de Fela Kuti, Lucio Aquilina et Massimo Di Lena reviennent aux sources de leur ville natale, en napolitain dans le texte, s’il vous plaît. On y retrouve le kitsch admirable et les synthés jazzy si chers à Giorgio Moroder, le pape de la pop, lui aussi producteur italien exilé en Allemagne, qui a collaboré, entre autres, avec Donna Summer, Elton John, Queen, Janet Jackson ou plus récemment les Daft Punk sur leur dernier album.

 
 
                                                                   Charles H. Traub, Dolce Via : Italy in the 80’s

                                                                  Charles H. Traub, Dolce Via : Italy in the 80’s

 
 

Tantôt calme, tantôt brûlant, Nuova Napoli pose le Vésuve sur un disque vinyle et fleure bon les tubes funk et groovy de Napoli Centrale et Pino D’Angiò. Le tube de cet album, Djodje Facce (le double visage) rappelle quant à lui les mélodies de Guts sur l’excellent
Paradise for All. Un disque 5 étoiles, populaire sans être populiste, qui a tout pour devenir la bande-son de vos amours de vacances.

Vivement l’été !

 
 
                                                                      Charles H. Traub, Dolce Via : Italy in the 80’

                                                                     Charles H. Traub, Dolce Via : Italy in the 80’

 
 
Les sons à écouter
 
 
 
 

Lucas Aubry

Lisa Marguenot