La Fin de la solitude de Benedict Wells - 2018

 
 
Artboard Copy 27.png
 

La Fin de la Solitude est un livre qui marque autant au début de son histoire qu’à sa fin. C’est aussi un livre qui nous rend vivant grâce à la multitude de sentiments qu’on éprouve à sa lecture. C’est comme des montagnes russes, on est baladé par le narrateur dans les différentes étapes de sa vie, démarrant par un événement tragique, la mort de ses parents dans un accident de voiture. Jules n’a alors que 7 ans, il est le dernier de la fratrie et se retrouve avec son frère Marty et sa soeur Liz dans un internat. Il grandit envahit par des souvenirs amers des derniers instants avec ses parents et surtout de cette lettre troublante qu’il a découverte. L’écrivain allemand, Benedict Wells maîtrise à merveille l’art de terminer ses chapitres par des cliffhangers, donnant à chaque fois un peu plus à son lecteur l'irrépressible envie de tourner les pages. On se sent happé tout au long de cette histoire touchante au point parfois de pleurer à chaudes larmes. Découvre l’interview très intéressante de ce jeune écrivain prodige de seulement 34 ans.

Nos Collabs Copy 19.png
 

Benedict Wells, né en 1984 à Munich, est un écrivain allemand. En 2008, il publie son premier roman, Becks letzter Sommer, qui est applaudi par la critique et lui vaut le prix Bavarois des arts et de la littérature. Il est même adapté au cinéma en 2015.

Voici d’autres de ses romans :

 
 
DE-Benedict-Wells-(c).jpg

Commande-le sur :

 
 
Nos Collabs Copy 22.png
 
 
 
 
 
livresLisa Marguenot