9 mois ferme d’albert dupontel - 2013

Artboard Copy 235.png
 

Une célibataire endurcie. Une soirée arrosée. Une grossesse. Un test de paternité.

Dit comme ça, on pourrait s’attendre à un drame mais on te rassure tout de suite, l’histoire de 9 mois ferme n’est pas à prendre au sérieux. Bien au contraire. C’est drôle, décalé, même carrément burlesque. On adore Sandrine Kiberlain en juge d’instruction au bord de la crise de nerf et Albert Dupontel en criminel au QI inférieur à 2. Ça vaut le détour !

Artboard Copy 234.png
 
 
 
 
Artboard Copy 132.png
 
 
C’est irrésistible d’humour, d’une énergie colossale, et en même temps discret, touchant, modeste et tellement tendre. Si Dupontel a réalisé la meilleure comédie depuis longtemps, c’est parce que le scénario est implacable (...). Les acteurs sont parfaits et la mise en scène toujours au quart de poil.
— Le Nouvel Observateur par Pascal Mérigeau
 
Artboard Copy 117.png