Trois souvenirs de ma jeunesse d'Arnaud Desplechin.png
 

La note du Club : 3,9/5

l'avis du club
 

Une double identité. Un passeport prêté. Des explications à donner. Un retour sur sa jeunesse.

L’avant dernier film d’Arnaud Desplechin est découpé en 3 parties. 3 parties pour 3 souvenirs. C’est un peu comme un conte, mais moderne. On est emporté par la voix du narrateur, Mathieu Amalric puis plongé dans une jeunesse interprétée par l’excellent Quentin Dolmaire. Sa prestation n’a malheureusement pas reçu de prix, mais le film a bénéficié d’un véritable coup de projecteur grâce au César de meilleur réalisateur décerné à Desplechin. On t’encourage donc à découvrir ces 3 souvenirs.

Bande annonce
 
 
 
 
Allociné
 
 
Le cinéaste n’est jamais aussi juste que dans son traitement de l’adolescence. Plutôt que de la décrire, façon documentariste, il la réinvente, offre à ses héros un romanesque que l’on aurait adoré vivre.
— libération par Clément Ghys
 
VOD